Le vent

J’ai un truc avec les comptines cette année, je crois. J’avais envie d’écrire sur le thème du vent, et voilà ce qui m’est venu en tête. Bref, aujourd’hui, c’est voyage dans la Lune. Oui, je sais, il n’y a pas de vent sur ce satellite. Mais justement…

 

« Vent frais, vent du matin, vent qui souffle au… »
La petite écolière C-12.417 était bien embêtée en ce doux matin du 8ème mois de l’année. Impossible pour elle de se souvenir de sa récitation. Pourtant, elle l’avait si bien révisée avec ses parents la veille. Elle s’était mise devant eux, bien droite, bien fière. Elle avait pris une grande inspiration, en regardant droit devant elle, dans le vide, comme pour conjurer la peur de parler devant un public, et avait commencé à déclamer son texte. Moitié en chantant l’air, moitié en le disant à toute vitesse, de façon à se débarasser au plus vite de l’exercice. Ses parents avaient été enthousiastes, et l’avaient chaudement félicitée.
Mais ce matin… Seuls les premiers mots revenaient en boucle. La suite ne venait pas.

C-12.417 se dirigea donc vers le centre scolaire en traînant des pieds. En fait, elle s’appelait Carisa, mais C-12.417 était son matricule. C pour son prénom, 12 pour son mois de naissance, et 417 car elle était la 417ème enfant de décembre à être née sur la Lune depuis l’installation de la colonie.
Du coup, ces histoires de vent frais… Elle n’arrivait pas bien à se représenter ce que pouvait être la brise matinale. Elle n’était jamais sortie dehors sans combinaison, le retour sur Terre n’était pas prévu avant au moins sa douxième année, le temps que ses muscles soient assez développés pour supporter le changement de gravité.
Et puis aussi, cette histoire de grands pins… Elle en avait vu en photo, dans ses cours sur les différents arbres. Mais même là, elle savait bien que sur Terre il n’y en avait presque plus. Ou alors, juste dans certains Arborariums privés.
Ah mais c’était ça la suite!
« Vent qui souffle au sommet des grands pins… »
Elle arriva au centre scolaire, toute heureuse d’avoir enfin retrouvé la suite. Une fois dans l’immense salle de cours, C-12.417 se mit à son bureau, dans son box. Chaque élève sur la Lune a son propre espace, connecté sur un ordinateur. Via un logiciel de télé-communication, un casque de réalité virtuelle, et un impressionnant système de création en trois dimensions d’un hologramme, il peut suivre les cours d’une classe Terrienne.

Les autres élèves se sont accoutumés à la présence d’une projection holographique dans leurs cours, et certains apprécient tellement C-12.417 qu’ils préfèrent rester avec elle dans la salle de classe pour pouvoir lui parler pendant les récréations. En effet, à la manière d’un fantôme, elle devait se résoudre à rester dans le périmètre de trois mètres carrés dédiés à son hologramme. Les autres élèves et elle avaient mis au point des jeux qui permettaient d’exploiter au mieux ce petit espace, et le fait qu’on pouvait passer à travers la projection: des versions « incorporelles » de c’est toi le chat avaient donc vu le jour, grâce aux élèves lunaires.
C-12.417 avait hâte de rencontrer ses camarades un jour, et de pouvoir entonner avec eux le canon appris ensemble.
« Vent frais, vent du matin,
Vent qui souffle au sommet des grands pins,
Joie du vent qui souffle,
Allons dans le grand vent… »

Quand elle eût grandit, Carisa devint médecin spécialisée en psychiatrie. Elle s’intéressa beaucoup dans un premier temps aux désintoxications digitales, et par la suite aux psychoses qui naissent au retour d’un voyage lunaire. Mais ça, c’est une autre histoire.

 

Mona Longueville

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s